J’ai publié une photo à poil… et alors?

Sacrilège! Une mauricienne qui publie une photo à poil? Mais, il est où le respect? Ce n’est pas acceptable! Une fille doit avoir un minimum de respect pour son corps est c’est totalement logique de dire que si elle ose publier une photo dénudée ou à poil c’est qu’elle n’a aucun respect pour elle-même. N’est-ce pas?

Hier, pour la journée internationale des DROITS de la femme, j’ai publié une photo de moi à poil sur Facebook et Instagram.

Mon texte parlait de mon point de vue sur le fait de recevoir des « Bonne fête Coralie » chaque année, suis-je sensé vous dire merci? J’ai aussi parlé de la situation de la femme. Le but de cette photo était de rappeler aux femmes que malgré le fait qu’on nous dit souvent « Il vaut mieux éviter… » Non! Il faut oser, être forte et se battre dans la vie. (Chaque année, j’explore un thème différent pour mon texte et cette année c’était « OSER »)

Commençons par le commencement – D’où me vient l’inspiration pour cette photo et qu’est-ce qu’elle signifie?

L’année dernière, une YouTubeuse américaine, @mylifeaseva publie une photo complètement nue. J’ai toujours été fascinée par le corps de la femme. Quand j’étais adolescente, je détestais les classes d’art à l’école mais je passais mes soirées à dessiner des femmes nues au crayon, à la plume, au charbon… Aucune préférence – certaines étaient grandes, petites, minces, rondes, cheveux droits ou bouclés? Peu importe! Je trouvais juste que le corps de la femme dégage quelque chose d’inexplicable. En voyant cette photo, je me suis tout de suite sentie inspirée. Je savais que tôt ou tard j’allais reproduire cette photo à ma sauce, j’attendais juste le bon moment…

Je savais que j’allais publier un texte pour la journée internationale des droits de la femme, il me fallait une photo et je me suis dit quoi de mieux que de partager mon art. Je voulais reproduire cette photo, comme un tableau où chaque élément allait signifier quelque chose d’important pour moi, je ne fais jamais rien au hasard: Nous savons tous que j’ai les cheveux courts actuellement et la perruque fait un petit rappel à cette fameuse phrase qui dit que « La beauté d’une femme c’est ses cheveux », nous vivons toujours dans une société qui a trop d’attentes quand il s’agit des femmes. Pour comprendre le regard en arrière et le fait que je ne souris pas, regardes en arrière à ton tour et tu verras que certaines situations n’ont toujours pas changés malgré les années de combat. Les chaussures sales montrent que nous avons fait un bout de chemin mais qu’il nous reste encore beaucoup à marcher, et pour finir l’allumette allumée dans ma main gauche, c’est cette petite lueur d’espoir qu’il y aura tôt ou tard un changement. On peut aussi me voir toute nue ce qui me rappelle la femme à l’état brut, ce corps capable de faire tant de choses et de survivre à tant de changement. Pouvoir poser nue est pour moi un symbole de puissance et de liberté.

« Assumer son corps ne veut pas forcément dire l’afficher »

J’ai une relation assez particulière avec mon corps – adolescente j’étais très complexée et j’ai du travailler sur moi-même pendant des années pour apprendre à l’aimer et à l’accepter comme il est. On ne cesse jamais de travailler sur soi-même mais aujourd’hui je suis une jeune femme confiante et bien dans sa peau.

Je n’hésite pas à m’afficher comme bon me semble sur mes plateformes – les fesses à l’air devant une cascade, sous la douche, en bikini sur la plage, en sous-vêtements dans mon tipi ou encore à poil dans mon salon. Assumer son corps ne veut pas forcément dire qu’il faut l’afficher mais afficher le mien, c’est mon choix. Dans la vie, les gens font des choix et il faut savoir accepter et respecter le fait que tout le monde ne fera pas les mêmes choix que toi.

Je m’attendais à quelques commentaire négatifs, je suis habituée… je dirais même que je suis immunisée. Mais, je ne m’attendais pas à autant de haine gratuite ou des commentaires sans aucun sens… Je me suis réveillée ce matin avec une avalanche de notifications. Je dois vous avouer que j’ai reçu beaucoup plus de retours positifs que des critiques mais cette situation m’a fait réaliser beaucoup de choses.

« Nudity empowers some. Modesty empowers some. Different things empower different women and its not your place to tell her which one it is. »

« Tu n’as aucun respect pour ton corps », « C’est juste ton futur mari qui est sensé voir ton corps », « Ce n’est pas parce-que tu es influenceuse que tu peux tout faire », « À chaque fois que tu parles de la femme tu dois montrer ton corps? », « Donc le féminisme se résume à poster des photos de soi nue? », « Il faut se respecter avant de vouloir se faire respecter », « Les hommes aussi nous vivons des choses comme-ça et toi tu n’en parles pas… » Je continue?

J’étais quand même assez choquée de lire certains commentaires. À quel moment mon style de photo peut te dire si je respecte mon corps ou pas? À quel moment j’ai dit que le féminisme se résume à poster une photo nue? Mais puis-ce qu’il faut qu’on en parle, allons-y!

Dans mon dernier article, j’ai parlé du féminisme. Pour commencer est-ce que vous savez qu’est-ce que c’est? Je pense que c’est la meilleure définition, toute simple que j’ai trouvé : Le féminisme c’est d’abord une conviction que les femmes ont et doivent avoir les mêmes droits que les hommes. Que le sexe d’un individu ne doit ni ne peut justifier une différence de traitement, dans la sphère entrepreneuriale, commerciale, sociale, culturelle, dans les domaines du droit, de la santé, de l’éducation… partout! C’est lutter contre des préjugés ÉNORMES, parfois prônés, parfois intégrés et insoupçonnés par les hommes, la société, ou par les femmes elles mêmes.

Maintenant répétez après moi : « C’est lutter contre des préjugés ÉNORMES, parfois prônés, parfois intégrés et insoupçonnés par les hommes, la société, ou par les femmes elles mêmes. » Je dénonce toutes ces femmes qui m’insultent depuis ce matin au nom du « féminisme » en me disant que je n’ai fait que montrer que ça se résume à publier une photo à poil. Non, publier une photo de moi toute nue ne résume pas le féminisme mais, si je veux le faire, j’ai le droit de le faire, c’est MON CHOIX! Si je veux me couvrir, j’ai le droit de le faire mais surtout de le faire sans êtes jugée. Certaines s’affichent avec des poils sur les jambes, d’autres avec des poils sous les aisselles, certaines ne portent plus de soutif et d’autres en portent toujours. Certaines publient des photos à poil et d’autres préfèrent se couvrir et chaque personne devrait être libre de faire ce que bon lui semble. Je peux être féministe et parler de la femme. Je peux publier des photos de moi habillée ou à poil, mais qu’est-ce qu’on s’en fout! Il n’existe pas de petits combats, et à partir d’aujourd’hui se sera un combat personnel de faire en sorte que la femme mauricienne puisse publier des photos toute nue, si ça lui chante, sans pour autant se faire jugée.

On me parle du fait que je suis « influenceuse » (Je déteste ce terme) et que je me crois tout permis. Again, on s’en fout si je suis une influenceuse, une vidéaste, etc… Je ne me crois pas tout permis, je peux me le permettre parce-que J’AI LE DROIT. J’ai le droit de publier une photo sans mon haut, sans mon bas… toute nue!

Si on me qualifie d’influenceuse, je veux au moins ‘influencer’ les gens à s’assumer, à parler des sujets tabous, à rompre avec les attentes de la société… Vous pouvez dire tout ce que vous voulez, je suis tellement fière de ce que je dégage sur mes plateformes et ça ne changera pas. Je ne suis pas ici pour qu’on m’aime mais pour créer un changement!

Quoi de mieux pour fêter la journée internationale des droits de la femme que de me dire que MON corps… MY body you knoooow est dédié à un homme, qu’il est le seul qui doit voir mon corps sinon cela veut dire que je ne me respecte pas. Sérieusement, vous vous entendez parler? Vous réfléchissez avant d’écrire des commentaires sur Facebook? Concernant ce jeune homme qui m’a envoyé un paragraphe de 800 mots sur le fait que je n’ai pas parlé des hommes dans la description de ma photo. Je comprends, mais c’était la journée internationale des droits de LA FEMME. Donc, j’ai écris une description qui pour une fois parlait uniquement de la situation de la femme… Mais, si tu vas voir mes vidéos qui parlent de viols ou de violence, tu verras que je parle aussi des hommes.

J’ai presque envie de vous demander, est-ce que vous faites exprès d’essayer de trouver la bête noire dans tout ce que je fais/dis? Est-ce que c’est amusant de déformer mes propos? Et concernant cette histoire de « respect » – apprenez déjà à respecter le choix des autres. Je suis sûre que je respecte mon corps beaucoup plus que toutes ces personnes qui m’ont lancé la première pierre.

J’ai toujours aimé publier des photos dénudées. C’est ma façon à moi d’exprimer mon art, de me rappeler que je suis libre et que j’ai le choix. Je trouve cela dommage que les gens associent directement le corps humain au sexe et des fois, j’aurais aimé vous faire voir le monde à travers mes yeux. Ce qui m’a le plus choquée dans l’histoire c’est de me faire insulter principalement par… des femmes! Ce qui me rappelle un peu mon dernier article sur « Les femmes seront-elles un jour respectées? » Il faut comprendre que chaque femme est différente et ce n’est pas à toi de lui dire comment est-ce qu’elle doit se comporter. Si une femme se sent bien en publiant des photos dénudées. Qui es-tu pour lui parler de respect? Qui es-tu pour lui dire quoi faire de son corps?

J’essaie toujours de comprendre qu’est-ce qui est choquant avec ma photo. Ma jambe? Mon ventre? Mon bras? Mes vergetures? Hmmm… c’est ma perruque c’est ça? À ma connaissance on ne voit ni mes seins, ni ma vulve et ni mon anus cela dit… J’essaie vraiment de faire en sorte que chaque photo à un côté artistique. Pour moi, ma photo n’est pas vulgaire et je n’ai pas dévoilée grand chose que vous n’avez jamais vu auparavant… Si tu ne veux pas montrer ton corps, c’est ton choix et je le respecte. Mais, moi aussi j’ai fait mon choix.

C’est choquant par contre de devoir se justifier pour une photo et c’est bien la dernière fois que je le fais. Vive l’hypocrisie de partager les photos des femmes dénudées quand elles sont américaines etc, mais de rabaisser celles qui sont mauriciennes. Arrêtez de me dire « Oui, mais c’est la mentalité à Maurice… » cette phrase n’est plus acceptable et je compte publier des photos à poil si cela me plaît parce-que… j’ai le droit et ça me rend heureuse.

J’aimerais finir en partageant quelque chose avec vous. Ce matin j’ai reçu un long message venant d’un père de famille qui a deux filles, et je pensais qu’il allait m’insulter comme les autres. Il m’a dit et je cite : « … j’espère que mes filles prendront des risques comme toi et qu’elles feront tout pour toujours être libres et heureuses dans leur choix, comme toi. »

This, made my day!

5 commentaires sur « J’ai publié une photo à poil… et alors? »

  1. Je respecte ton choix et je t’admire pour le choix que tu as fais je suis grosse et le corps deformer par mes échecs mes déceptions et mes dépression j’aimerais avoir le courage de montrer ce que la vie a fais de mon corps car après tout ce que j’ai traversé j’arrive a me regarder et de trouver quelques chose de jolies en moi mon comdat je le fais seule et je n’arrêtais pas je suis fière de ton audace tu te devoile et a mes yeux tu es formidable c’est en faisant la pute que tu te manques du respect mais la tu montres que tu es a l’aise avec tout ceux qui t’entourent sois fière de toi de tes choix et surtout de ton droit notre société va mal a quoi bon semer la haine ou il n’y pas lieu d’être
    Je t’aime et je te supporte
    Keep it up et take care

    J'aime

  2. Moi perso je pense qu’on doit toujours assumer ce qu’on est et de s’en contre fiche de ce que Pierre Paul ou Jacques aura a dire de nous ou de notre comportement… les femmes entre eux devraient se soutenir et non s’insulter alors que #coralie a simplement voulu passer un message et moi j’apprécie son message et j’aurai aimé avoir son courage de poster une photo « OSER » comme elle avec mes rondeurs comme supplément.. je le fais pas parce que putaiin la population vit je crois dans les année 50 ou je ne sais pas mais ou ils continuent de rabaisser la femme sous tous les angles possible franchement essayer d’avoir libre d’esprit 😚 #OSER_PLUS_LES_FEMMES 😍

    J'aime

  3. En tout cas mille bravos de OSER et de vivre cette liberté sans prendre en compte du quant dira-t-on . Je t’assure qu’ il n’y a aucune vulgarité dans tes photos, c’est que de l’ART.
    Encore une fois BRAVO💪👏

    J'aime

  4. BRAVO… Je te félicite tant pour tes photos – superbes et poétiques – que pour ton courage… Tu dois continuer à assumer ta LIBERTÉ même au prix des railleries d’esprits bornés. J’ai 73 ans et j’apprécie l’intelligence e t la beauté: je t’encourage donc à persévérer. R

    J'aime

  5. Petit messages aux haters:

    Vous êtes choqués?
    Historiquement, dans l’art, il y a toujours eu des femmes à poil, et des hommes aussi. Et pour ceux qui sont choqués, j’ai envie de leur dire… avez vous déjà mis les pieds dans un musée? Si oui, pourquoi êtes vous choqués ? Si non, permettez moi de vous épargner le déplacement: vous avez internet, servez-vous en pour vous instruire plutôt que pour juger, c’est beaucoup plus constructif…

    Vous êtes pudiques ou hypocrites ?
    Coralie souhaite exposer son corps, symbole de sa féminité, et alors? D’autres exposent leurs montres hors de prix, où leurs voitures rutilantes symboles de leur réussite professionnelle; certains exposent leurs connaissance, et pontifient en s’écoutant parler dans des pseudo-réunions intellectuelles, n’est ce pas là un symbole de leur pseudo-intelligence supérieure? Des mecs, se font prendre en photo, ou encore mieux, se prennent en photo dans le reflet de leurs salles de sport (definitely NOT a fan) symbole de leur condition physique. Certains exposent leurs religion en se rendant quotidiennement à leur lieu de culte , symbole de leur confiance indéfectible en une puissance invisible, intangible, oserais-je dire… improbable ? J’en connais qui se font escorter par des motards, symbole de leur puissance politique; que dire de ceux qui s’affichent avec leurs épouses-trophées -argh, les pires – symbole de leur prétendue virilité…? Tout le monde s’affiche, d’une façon ou d’une autre. La nudité ne dérange pourtant personne au quotidien dans une pub de parfum ou dans un film avec Dakota Johnson… ou d’autres films, avec d’autres actrices… hein? Personnellement, je ne suis pas en excellents termes avec mon corps, je ne ferai probablement jamais de photos de nu, mais je suis ok avec ça, je n’ai pas de pudeur déplacée, c’est la mienne, je n’ai pas besoin de la projeter sur les autres…

    Est ce que s’afficher c’est s’affirmer ?
    Non? Dans ce cas pourquoi afficher des commentaires désagréables publiquement ? N’est ce pas pour affirmer votre désapprobation ? Oui? Dans ce cas où se situe le problème? Est ce que chacun est libre de s’affirmer ou pas?

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s